La taille des arbres fruitiers

taille arbre fruitierLes arbres sont comme les êtres humains : vous pouvez porter atteinte à leur santé si vous coupez leurs branches au mauvais moment ou de la mauvaise façon.

Deux périodes sont les plus adaptées :

  • en novembre à la descente de sève accompagné d’un traitement de protection contre les insectes qui vont se loger derrière les écorces de tronc pour hiberner et donc fragiliser l’arbre en désolidarisant l’écorce (la protection) de l’arbre.
  • fin février/début mars, jusqu’au 20 dernier délai si l’hiver est rigoureux. Soyez vigilant si vous choisissez cette période car le laps de temps est restreint entre la sortie de l’hiver et l’apparition des premiers bourgeons.

Attention à protéger les abeilles !

Vous pouvez accompagner la taille de vos arbres fruitiers d’un traitement de protection contre les insectes puis contre les maladies mais jamais au moment de la floraison : vous risquez de détruire les abeilles et la pollinisation, vitale pour la nature. Les plantes ont besoin de ces insectes butineurs qui passent de fleur en fleur et créent la rencontre entre cellules mâles et femelles des fleurs. Les abeilles transportent le pollen, poudre contenant les cellules mâles, des étamines au pistil où sont enfermées les cellules femelles ; elles se transforment alors en graines et le pistil en fruit. Les abeilles nous offrent aussi leur délicieux miel, source de bienfaits pour notre santé. Elles sont indispensables aux plantes et donc à l’homme, les protéger c’est nous protéger.

Chaque variété d’arbre fruitier nécessite une taille différente qu’il faut respecter ; si vous avez un doute, mieux vaut vous renseigner avant de vous lancer dans une taille qui nuirait à l’arbre et vous priverait de ses merveilleux fruits.